Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bigbonobo

Articles avec #ericter tag

[Le vinyle du mois] Eric Ter - Grandeur et Mystères (1998)

16 Juillet 2017 , Rédigé par bigbonobo Publié dans #rock, #blues, #frenchrock, #EricTer, #EricSirkel, #parlonszic, #chicparisien

"Cherchez l'erreur". Je n'en ai pas trouvé beaucoup dans ce magnifique concept album qu' Eric Ter réalise avec Daniel Cambier et Jean-Bernard Lepape à son retour des USA en 1998.

Si vous ne l'avez déjà lu, je vous suggère de vous reporter à un article plus général fort audacieusement intitulé "Sexarockers"...

Sur des riffs de basse d'une efficacité sans failles, émaillé d'échantillons choisis avec goût et magistralement orchestré, enregistré et mixé par Eric lui-même, ce disque fourmille d'idées musicales et de surprises sonores inusitées qui habillent sans le moindre temps mort une inspiration et une écriture splendides. J'y vais trop fort ?

Allez, je regrette que Jean-Bernard ne joue pas sur tous les morceaux, sans doute par économie de moyens, ce qui induit l'usage d'une boite à rythmes ou de boucles de façon parfois trop sensible. Mais les arrangements de guitares sont si intéressants qu'ils occultent ce rare défaut...Quant à Daniel, on peut sur "Sacrés Chakras" mesurer l'étendue de son jeu, comparable ici à celui d'Alphonso Johnson, rien de moins...J'y vais encore trop fort ?

Une critique: l'échantillon de l'intro de "I'm the Walrus" dans "Abus de confiance" aurait pu te coûter très cher, Eric !

Une autre: toi qui écris de si bonnes chansons, "Dragon sympathique"...papillon à moteur..."Le mome au projecteur", "Miroir"...toi qui y vois des trucs qu'ya pas dans la pièce...toi qui joues si brillamment de la guitare, toi dont j'admire le talent, l'élégance et l'acharnement, toi qui sais pourtant qu'il faut caresser le système dans "Le sens du poil", toi qui sais si bien cultiver l'amitié et rester fidèle à tes principes, pourquoi, dans la vraie vie, ne souris-tu pas plus souvent ? Allez, "Dis-le"...

Faites donc plus ample connaissance avec cet artiste unique sur son site officiel !

Cet album sera sans doute ré-édité chez Chic Parisien, label sur lequel cet authentique guitar-hero fait son retour, comme en témoigne "Play It Up !", un nouveau titre en vidéo, ci-dessous

Pour écouter cet album, on doit enclencher le jukebox

Pour acheter d'autres albums réalisés entre-temps, il faut se rendre sur le site de Dixiefrog..

Lire la suite

[Le vinyle du Dimanche soir] Eric Sirkel - Vertige - 1977

6 Décembre 2015 , Rédigé par bigbonobo Publié dans #Vinyles, #Frenchrock, #EricTer, #Rock

[Le vinyle du Dimanche soir] Eric Sirkel - Vertige - 1977

Cette semaine un disque que vous n’avez sans doute jamais entendu.

La page qui lui est consacrée sur Discogs est très claire: Eric (Sirkel) Ter commet son premier forfait sous le nom de « Sirkel & Co », publié chez Affinity en 1976, puis ré-édité chez Charly Records, avec Mick Taylor. Lequel participe à 4 titres, qui seront utilisés par la suite sans délicatesse dans une compilation sans qu'Eric ne soit crédité...soit dit en passant. Voilà donc le second album d'Eric, produit par Trema en 1977. Après son aventure londonienne plus que fructueuse, Eric entreprend l'enregistrement de cet album avec un tout nouveau groupe composé de jeunes français.

[Le vinyle du Dimanche soir] Eric Sirkel - Vertige - 1977

Pendant les deux mois de répétitions, dans un château de Bretagne, les musiciens passent plus de temps au billard qu'à l'établi, et Eric, qui traverse des problèmes conjugaux, n’est pas très disponible. Les titres sont enregistrés au studio Frémontel, en Normandie, puis assez mal mixés au Studio 92, des lieux ont depuis disparu. La pochette, illustrée de photos "concept" de la cuisine du photographe, n'est pas non plus très réussie, et présente la particularité d'omettre un titre, dont la liste est par ailleurs dans le désordre. Au résultat, l'atmosphère est un peu à la loose.

Tous ces évènements poussent Eric, qui était, et d'ailleurs est resté, un rebelle romantique, à tout laisser tomber pour partir s'installer aux Etats-Unis, où il monte son studio et restera presque vingt ans. Le disque n’aura aucune promotion, et aucun succès.

Eric Ter est à présent signé chez Dixiefrog , et nous gratifie régulièrement de vrais disques de Blues, avec des morceaux de vécu dedans. Une récente interview sur BluesAgain, un album il y a 2 ans, "Soundscape road", ainsi que son site officiel devraient vous inciter à mieux connaitre cet artiste d'exception.

Vous pouvez l'écouter intégralement sur la page connexe.

Pour acheter les albums d'Eric, et avoir accès à un fabuleux catalogue qui comprend Popa Chuby, Little Bob, Cyril Neville et j'en passe, il faut se rendre sur le site de Dixiefrog..

Lire la suite