Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bigbonobo

Articles avec #bowie tag

[Le vinyle du Dimanche soir] T-Rex - Tanx - 1973

3 Janvier 2016 , Rédigé par bigbonobo Publié dans #Vinyles, #rock, #Bolan, #Bowie, #TRex

[Le vinyle du Dimanche soir] T-Rex - Tanx - 1973

Bons voeux.

Vous connaissez la règle : que du vinyle. Et de T-Rex je ne possède que « Tanx », paru en 1973, et ce n’est pas le meilleur du groupe.

Le public et la critique de l’époque avaient de grandes espérances quant au potentiel créatif de Marc Bolan, mais on ne retiendra de ce disque, à mon sens, qu’un quarteron de titres intéressants, tous placés sur la face A.

[Le vinyle du Dimanche soir] T-Rex - Tanx - 1973

Produit par Tony Visconti, qui est dans l’ombre de tout le courant Glam Rock, de David Bowie jusqu ‘à Roxy Music, Tanx marque en fait le début du déclin de la machine à succès qu’était devenu T-Rex. Il est difficile de concevoir aujourd’hui ce qu’on a appelé la « Trextasy », une popularité comparable à la Beatlemania des années soixante. Il est certain que les tournées incessantes et la consommation effrénée de substances toxiques auront largement contribué à écourter l’existence du groupe, qui se dispersera pour ne laisser que Bolan. Leur album le plus abouti, celui qui laisse le mieux appréhender ce qu’ils auraient pu devenir, est « Electric Warrior », paru en 1971. Je n’en ai qu’une ré-édition CD, mais je vous le recommande.

Marc Bolan décède en 1977, à l’âge de trente ans. Il aura donc aussi raté son admission au Club des 27. Mais la légende est tenace, et il a toujours un site officiel actif.

Je rappelle le caractère éphémère de cette rubrique, dont le contenu hebdomadaire est volatile. Pour ne rien manquer, on aura avantage à s’y abonner…

On écoute l’album de la semaine sur la page connexe.

Et on peut écouter des tas de trucs, dont ma rubrique, sur #RKC

[Le vinyle du Dimanche soir] T-Rex - Tanx - 1973
Lire la suite

[Le vinyle du Dimanche soir] 45 tours - 1984

20 Décembre 2015 , Rédigé par bigbonobo Publié dans #Vinyles, #45T, #rock, #Curiosités, #Bowie

[Le vinyle du Dimanche soir] 45 tours - 1984

Un petit post rapide depuis ma campagne où j'ai retrouvé quelques 45 tours oubliés, parfois des perles, mais plus souvent des objets qui n'auraient pas dû laisser d'empreinte carbone, de par leur inanité.

J'ai pensé amusant cependant d'en passer quelques uns en revue, tous estampillés 1984, en commençant par un petit bijou, "Dancing with the boys", face B du 45 tours simple "Blue jean" de David Bowie.

[Le vinyle du Dimanche soir] 45 tours - 1984

Je vous propose d'écouter les deux faces, puis de vous taper ensuite une horreur signée Boney M, totalement inutile, pour terminer par un truc qui a bien marché dans les paillotes et rapporté un tas de sous sans que j'arrive à déterminer pourquoi, ni même pourquoi je possédais çà....?

Noyeux Joël et toussa toussa, je me dépêche, faut que j'aille couper un sapin, enrubanner ma maison de guirlandes électriques importées de Chine - mais ainsi sauvegarder les emplois dans le nucléaire - et acheter des trucs inutiles en matériaux rares, voire indestructibles, pour contribuer à la bonne entente entre les puissants, et accessoirement avec mes proches.

En écoute sur la page connexe.

A la semaine prochaine.

[Le vinyle du Dimanche soir] 45 tours - 1984
Lire la suite

[Le vinyle du Dimanche soir] David Bowie - The rise & fall of Ziggy Stardust & the Spiders from Mars - 1972

12 Octobre 2014 , Rédigé par bigbonobo Publié dans #Vinyles, #rock, #Bowie, #parlonszic, #Culte

[Le vinyle du Dimanche soir] David Bowie - The rise & fall of Ziggy Stardust & the Spiders from Mars - 1972

Finalement, ce qui reste de plus discutable concernant le vinyle de cette semaine, c'est sa pochette. Difficile de concevoir plus quelconque pour un album aussi flamboyant. Enregistré en 1972 aux studios Trident de Londres, “The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars”, sort en juin 1972 en Grande-Bretagne, chez RCA Records. Ses ventes sont de 80 000 exemplaires dès la première semaine, et l'album restera 2 ans dans les charts ! Il fera l'objet de nombreuses ré-éditions. En 1987, le magazine Rolling Stone en fit le 6ème meilleur album des vingt dernières années. En 2006, c’est le très renommé magazine américain Time qui l’intégra à sa liste des 100 plus grands albums de tous les temps. Aujourd’hui, ce disque est considéré comme l’un des albums cultes de l’histoire du rock. L’épopée de Ziggy ne s’arrêtera pas à cet album ; elle se poursuivit au cours de l’année suivante, avec la sortie, en 1973, de deux autres albums mettant en scène le personnage : « Aladdin Sane » et « Pin-Ups ». Cependant, l'histoire de Ziggy Stardust, homme des étoiles venu tenter de sauver la Terre, est toute écrite dans les morceaux de ce premier opus, depuis le "Starman" qui explose à la face du monde jusqu'au "Rock N Roll suicide" qui prophétise la fin du personnage. L'Alter-ego inventé par Bowie lui phagocytant la vie, il mettra logiquement fin au concept lors d'un concert que vous pourrez voir en intégralité à la fin de ce post.

Pour l'heure, on écoute l'album sur la page connexe..

Le guitariste Mick Ronson, le bassiste Trevor Bolder et le batteur Woody Woodmansey sont les Spiders from Mars.

Ziggy hantera Bowie pendant longtemps. Mais l'homme se renouvellera, changera quatorze fois de personnage, et s’imposera comme un grand.

[Le vinyle du Dimanche soir] David Bowie - The rise & fall of Ziggy Stardust & the Spiders from Mars - 1972

Or donc, c'est en 1973 que sortit le film : « Ziggy Stardust and the Spiders from Mars : The Motion Picture». Il s’agit d’une captation d'un concert donné le 3 juillet 1973 au Hammersmith Odeon de Londres. Le film fut projeté dans quelques festivals puis disparut des écrans pour ne réapparaître qu’en octobre 1980, date à laquelle sortit la bande-originale du film. Si ce concert est resté dans les esprits, c’est parce que c’est celui qui mit un terme à l’aventure. C’est au cours de ce concert mythique que Bowie tua Ziggy, annonçant au public: "Not only it is the last show of the tour, but it's the last show that we'll ever do. Thank you." . De nombreux fans de Bowie crurent alors que le musicien annonçait la fin définitive de sa carrière.... Attention, il y en a pour 74 minutes !

A la semaine prochaine !

Lire la suite