Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Bigbonobo

[Allée des Pompes] N°1

Rédigé par bigbonobo Publié dans #Allée des Pompes, #parlonszic, #Curiosités

[Allée des Pompes] N°1

Bienvenue sur cette nouvelle rubrique, finement intitulée « Allée des Pompes », et vous allez vite comprendre pourquoi.

Lorsque j’étais ado le paysage audiovisuel français était réduit à la portion congrue mais fort heureusement quelques iconoclastes me rendaient la vie moins terne, et le meilleur d’entre tous était Francis Blanche, auquel je voudrais rendre ici un vibrant hommage en tentant d’imiter, et non pas de plagier, la rubrique « Marions-les » qui faisait partie de son émission dominicale au milieu des années soixante sur Europe 1, « les kangourous n’ont pas d’arêtes ». C’était le refrain de la chanson de Juliette Gréco qui faisait office de générique.

Rubrique et émission assez éphémères, par ailleurs, qui n’ont pas plu à tout le monde et dont je n’ai curieusement trouvé aucune archive audio accessible sur le net, contrairement à d’autres de ses émissions plus anciennes, comme les célèbres canulars téléphoniques ou « le parti d’en rire ». Francis Blanche, entre autres multiples talents, avait l’oreille fine, et débusquait avec délices de curieuses coïncidences musicales entre chansons signées de compositeurs différents. Coïncidences qu’il relevait en émaillant son propos de quelques critiques rigolardes. C’est ainsi que j’avais découvert que les groupes que j’admirais tant n’avaient pas toujours l’inspiration aussi originale que je le croyais, et qu’entre yéyés on se pompait allègrement les uns les autres. En entendant parler comme tout le monde du procès intenté récemment à Robin Thicke et Pharell Williams par les héritiers de Marvin Gaye, je me suis dit qu’il y avait sans doute matière à s ‘amuser encore un peu.

Nous ne parlerons en aucun cas de reprises, de tributes, ni de sampling. Mais bien de chansons signées et déposées par un compositeur , soit qui a tout simplement copié, soit qui s’est fortement inspiré du travail d’un autre…Sans le dire.

Ou alors sous la contrainte…

Des faits jugés, ou pas, Ayant fait l’objet d’arrangements financiers, ou pas.

Mais aussi des emprunts ou des similitudes plus ou moins flagrantes, et donc sujettes à débat. Dans mes recherches je me suis vite aperçu que d’autres s’étaient intéressés au sujet, ce qui m’a bien aidé. Je les ai un peu copiés aussi.. Sans pouvoir les citer tous, je voudrais remercier chaleureusement l’auteur du blog vinylmaniaque.com, et je vous recommande tout aussi chaudement la chaine Youtube de MadMixMustang et ses mashups très parlants.

Nous débuterons donc cette étude avec les impétrants du procès évoqué plus haut, non pas avec le matériel ayant fait l’objet du jugement, mais avec une chanson que la planète entière connaît. Et qui prouve que l’accusé aime vraiment beaucoup Marvin Gaye. Cà tombe bien, nous aussi. On écoute donc un extrait de « Ain’t that peculiar » d’abord, et on se fera une opinion ensuite avec le mashup qu’un certain Percho21 a mis en ligne.

Il semblerait que çà fonctionne tout seul, ou bien ?

Et puisque nous en sommes à déboulonner quelques idoles, continuons avec notre bien-aimé, bien français escroc préféré, à savoir Serge Gainsbourg. Le voilà pris en flagrant délit, ayant pompé note à note un très bon morceau nigérian je crois, « Akiwowo » de Babatunde Olatunji, et l’ayant signé chez Maman Sacem sous le titre « New York USA »,

L’homme à la tête de chou avait assez de savoir-faire pour fabriquer de la pop devenue culte avec un thème extrait de la « Symphonie du nouveau monde » d’Antonin Dvorak, à savoir le titre « Initial BB »… On vérifie çà de suite avec nos oreilles.

C’est le compositeur Varèse qui aurait dit " les créateurs s’inspirent, les génies volent". Moi je crois qu’il avait piqué cette maxime à quelqu’un d’autre. Où se situe la frontière entre l ‘inspiration et le vol, c’est ce que nous allons essayer d’explorer au fil de cette rubrique que j’espère hebdomadaire. Tout en soulignant les incohérences des différentes juridictions et systèmes de répartition des droits afférents à la propriété artistique. Deux pages de mon blog abordent déjà ces questions, une étude du philosophe Bernard Nadoulek intitulée « Droit comparé de la propriété littéraire « et une élucubration personnelle, href="http://bigbonoblog.over-blog.com/article-musique-libre-63920521.html">« Musique libre ? Considérations nocturnes ». Ce sera hélas beaucoup moins drôle que ne l’était le regretté Francis Blanche. A bientôt pour le N°2 Allée des Pompes.

Vous pouvez télécharger le fichier audio complet de ce post ici-même.

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :